DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Etats-Unis lancent une alerte à la bombe humaine

Vous lisez:

Les Etats-Unis lancent une alerte à la bombe humaine

Taille du texte Aa Aa

Les autorités américaines ont prévenu les compagnies aériennes et les aéroports: des groupes terroristes chercheraient à implanter des explosifs dans le corps des kamikazes.

Une alerte qui tombe à pic après le vote du parlement européen autorisant les scanners corporels.

La menace n’est pas récente. L’an dernier, sur un site web jihadiste, un homme se disant chirurgien affirmait qu’il était en mesure de placer une bombe dans un corps, “plus besoin de veste explosive, n’est-ce-pas la meilleure solution”, expliquait-il.

Plus inquiétant, des chrirugiens esthétiques trouvent tout à fait concevable que des prothèses, comme les implants pectoraux ou fessiers, puissent être remplies de liquide explosifs par exemple.

Mais selon Juan zarate, analyste de la Sécurité nationale, “il y a plusieurs problèmes techniques pour implanter un objet explosif qui fonctionne dans un corps humain, notamment, si l’on peut dire, le temps d’incubation de la bombe et le détonateur. Et puis le corps agira lui-même comme une barrière à l’explosion”.

Si elle n’est pas encore concrète, cette menace représente un nouveau défi pour la sécurité nationale.

Conséquence directe de l’alerte, les contrôles qui précèdent les accès aux avions pourraient devenir plus méticuleux et donc plus longs, notamment quand il s’agit d’un vol en direction des Etats-Unis.

En 2009, un homme originaire du Nigeria s‘était fait arrêter avec des explosifs cachés dans ses sous-vêtements. En 2010, des bombes dissimulées dans des cartouches d’encre avaient été envoyées à Chicago.