DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roaming : vers des tarifs plus dégressifs

Vous lisez:

Roaming : vers des tarifs plus dégressifs

Taille du texte Aa Aa

En période de vacances, nous sommes de plus en plus nombreux à partir à l‘étranger avec nos téléphones portables, et pour éviter une facture trop salée, à chacun ses astuces :

“Je suis prudent. Je prends quelques instants seulement et après je coupe” , explique un voyageur à l’aéroport de Bruxelles.

“En fait, j’achète juste une carte SIM dans le pays où je me rends et ensuite je l’utilise essentiellement pour envoyer des SMS parce que c’est beaucoup moins cher.”

Ce que beaucoup ne savent pas, c’est qu’il existe une réglementation européenne. Depuis le 1er juillet, les appels émis en Europe ne peuvent pas dépasser 35 centimes d’euros la minute. 11 centimes pour les appels reçus. Des tarifs auxquels il faut ajouter la TVA.

Mais la commissaire européenne Neelie Kroes veut aller plus loin. Elle a proposé ce mercredi que les utilisateurs puissent choisir le fournisseur de leur choix, uniquement pour le roaming.

“Lorsque les gens opteront pour un contrat de roaming séparé, le téléphone basculera automatiquement vers l’opérateur de roaming pré-sélectionné dès qu’ils voyageront, avec le même numéro et sans qu’il soit nécessaire de changer de carte SIM à chaque fois.”

Mais pour cela, il faudra attendre 2014. Dans l’intervalle, les frais d’itinérance continueront de baisser chaque année, de 35 centimes pour un appel émis aujourd’hui, à 24 centimes en 2014.

A l’association de consommateurs Test-Achats, on se dit plus sceptique sur l’objectif final :

“C’est une bonne chose, mais on peut se demander si l’objectif d’avoir des prix similaires entre le prix national et les prix européens va être atteint. Là, c’est très difficile, on doit malheureusement être pessimistes” , conclut David Wiame.