DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Harry Potter : la fin d'une ère

Vous lisez:

Harry Potter : la fin d'une ère

Taille du texte Aa Aa

Dix ans après “Harry Potter et la pierre philosophale”, voici enfin sur grand écran le dernier volet de la saga de l’apprenti sorcier : “Harry Potter et les reliques de la mort, 2”.

Et pour cette ultime confrontation entre le jeune Harry et Lord Voldemort, le film a été réalisé en 3D.

Scènes d’hystérie sur Trafalgar Square à Londres, où l‘équipe de tournage est venue saluer les milliers de fans avant la première. Des centaines de retardataires ont dû se contenter d’observer leurs idoles de loin.

Aujourd’hui super stars, Daniel Radcliffe, Rupert Grint and Emma Watson doivent leur succès à Harry Potter. La magie du cinéma a décidément opéré pour ceux qui ont grandi sur les bancs de Poudlard figurent parmi les acteurs les mieux payés d’Hollywood.

“Il n’y a pas vraiment d’oeuvres cinématographiques à l‘échelle de Harry Potter. Et les films ont eu du succès dès le début. Le premier a fait entre 850 et 900 millions de dollars à travers le monde, et je parle seulement du revenu en salles, avant les DVD et le reste. Et tous les films depuis ont rapporté au moins autant sinon plus, donc on est autour d’1 milliard de dollars par film uniquement au box office,” explique Aubrey Day, rédacteur en chef du magazine Total film.

Pour J.K. Rowling, l’auteur de la saga, c’est aussi une page qui se tourne. Les sept tomes se sont vendus à 400 millions d’exemplaires. Hier enseignante divorcée touchant des allocations, elle est aujourd’hui multimillionnaire.