DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Silvio Berlusconi ne briguera pas de nouveau mandat en 2013

Vous lisez:

Silvio Berlusconi ne briguera pas de nouveau mandat en 2013

Taille du texte Aa Aa

Le président du Conseil italien vient de désigner comme successeur Angelino Alfano, ministre de la Justice nommé il y a tout juste une semaine secrétaire national du parti du Peuple de la Liberté.

Le Cavaliere, qui fêtera ses 75 ans en septembre prochain, se considère trop âgé pour occuper le poste de premier ministre.

Ses ennuis avec la justice ainsi que ses échecs électoraux à répétition — aux municipales et lors de quatre référendums — ont certainement contribué à sa décision.

C’est dans une interview accordée à La Republicca qu’il a choisi de faire ces révélations.

Il y critique le ministre de l‘économie Giulio Tremonti, un temps pressenti pour lui succéder. Il l’accuse de ne pas jouer collectif et d‘être trop intransigeant sur la politique d’austérité. Tremonti défend avec ferveur le budget de rigueur qui doit éliminer les déficits italiens d’ici à 2014. Berlusconi, lui, prône le consensus.

Beaucoup d’Italiens, en tout cas, n’ont plus confiance en lui.

“Encore? Assez, assez. Vous croyez encore aux mensonges de cet homme? Il ne va pas partir avant d’avoir résolu ses problèmes financiers et judiciaires.” dit cette femme.

“Si on suit le raisonnement de Berlusconi, il faut rester le moins longtemps possible en politique. Alors il a fait son temps, en 20 ans il aurait du déjà montré ce dont il est capable.” estime cet autre italien.

Silvio Berlusconi dément vouloir briguer la présidence. Son intention est de travailler à la construction du Parti Populaire Européen en Italie.