DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rupert Murdoch au chevet de News of the World

Vous lisez:

Rupert Murdoch au chevet de News of the World

Taille du texte Aa Aa

Le magnat de la presse Rupert Murdoch se rend en Grande-Bretagne pour tenter de désamorçer le scandale autour du journal News of the World. Agé de 80 ans, il va déjà devoir calmer la colère des employés du magazine dont le dernier numéro sort ce dimanche.

News of the World est accusé d’avoir mis sur écoutes téléphoniques des milliers d’anonymes et de personnalités dans le but de décrocher des scoops et des informations sensationnelles.

Ce scandale qui remonte à 2007, a déjà coûté son poste à Andy Coulson, ancien rédacteur en chef du tabloïd, qui a aussi été directeur de la communication du Premier ministre David Cameron.

Face à l’ampleur prise par l’affaire, l’opposition travailliste monte au créneau. “La procédure va être très longue, croit savoir Ivan Lewis, responsable de la culture au sein du parti travailliste. C’est une affaire qui préoccupe vraiment les gens. Certains craignent que des preuves matérielles disparaissent. C’est pourquoi, la désignation d’un juge indépendant est aujourd’hui indispensable”.

Rupert Murdoch va sans doute chercher à sauver son fils, actuel chef du département Europe du groupe de presse, et donc directement concerné par ce scandale.

Dans la rédaction du tabloïd, on prépare l’ultime numéro du journal, avec parfois le sentiment d’avoir été sacrifié par la direction du groupe. News of the World a été créé en 1843. Spécialisé dans les affaires de moeurs, il était devenu le journal le plus vendu au Royaume-Uni.