DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soudan : les tensions demeurent malgré la partition entre le Nord et le Sud

Vous lisez:

Soudan : les tensions demeurent malgré la partition entre le Nord et le Sud

Taille du texte Aa Aa

A Khartoum, l’indépendance du Sud-Soudan ne fait pas l’unanimité. Un convoi de manifestants opposés à la partition ont défilé dans les rues, brandissant leur drapeau qui n’est plus reconnu dans l’ancienne province. A l‘évidence, tout le monde n’accepte pas cette nouvelle situation.

“Les gens vont mettre du temps pour s’habituer à cette situation. Mais d’ici là, il pourrait y avoir des problèmes entre les deux pays.” s’inquiète cette femme.

“Je suis très triste car c’est une partie du Soudan qui a été arrachée. Je n’ai jamais voulu ça. En tant que Soudanais je suis très amer. Mais s’ils pensent que ça va bénéficier au pays alors qu’il en soit ainsi.” dit cet homme.

Mais tous les avis ne sont pas aussi tranchés. Pour d’autres au contraire, ce nouveau tracé des frontières vient rectifier les erreurs commises par les Britanniques au moment de la décolonisation.

“Nous sommes plus heureux que les Sudistes de la séparation, car elle marque notre véritable indépendance. Celle de 1956 n‘était pas réelle parce que c‘était un assemblage de groupes antagonistes. Aujourd’hui cela a été corrigé.” dit cet autre Soudanais.

Après presque un demi-siècle d’affrontements entre les musulmans du Nord et les chrétiens du Sud, ces deux communautés vont devoir apprendre à vivre séparées et dans la paix.