DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sud-Soudan : Création d'un Etat, naissance d'une sélection

Vous lisez:

Sud-Soudan : Création d'un Etat, naissance d'une sélection

Taille du texte Aa Aa

Le dernier-né des Etats de la planète entend bien se doter d’une solide équipe nationale de football à défaut d’avoir des terrains d’entraînement dignes de ce nom. Au Sud-Soudan, qui célèbre son indépendance ce samedi, c’est une question d’honneur. Et c’est la raison pour laquelle les meilleurs joueurs du pays sont rassemblés à Juba, la capitale, pour un stage d’une quinzaine de jours. Leitmotiv des responsables de cette jeune sélection: ne pas faire de complexes.

Saleh Lolako Samuel, conseiller technique de l‘équipe nationale du Sud-Soudan: “J’estime que nous avons une chance en or de nous exprimer et nous devons peut-être nous concentrer sur certains de nos joueurs de talent, parce que nous savons que nous sommes comme le Kenya, l’Ouganda ou les autres pays d’Afrique; nous sentons que nous avons le potentiel, que nous avons les joueurs donc je pense que c’est une grande chance pour nous de dire au monde que le Sud-Soudan a un énorme potentiel, que ce soit politique, sportif, ou dans d’autres domaines”.

Cette sélection du Sud-Soudan doit disputer son premier match amical ce dimanche à Juba face au Kenya, en présence notamment du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, et du président de la FIFA, Sepp Blatter. A terme, l’objectif est de participer aux éliminatoires de l‘édition 2014 de la Coupe d’Afrique des Nations.

Vincent Ménard