DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ecarter Allah de la vie politique a des conséquences violentes au Bangladesh

Vous lisez:

Ecarter Allah de la vie politique a des conséquences violentes au Bangladesh

Taille du texte Aa Aa

Des affrontements ont eu lieu entre des islamistes, des pro-gouvernement, et la police.   

Les manifestations ont eu lieu dans deux villes industrielles tout près de Dacca, la capitale.

L’origine des heurts : la modification de la Constitution en juin pour revenir au texte original de 1972 et restaurer le caractère laïque, tout en conservant l’islam comme religion d’Etat.
 
La mention “la foi et la confiance absolue en Allah” comme pilier de la constitution a été retirée.
 
Les pro et anti-gouvernement se sont violemment affrontés à coup de bâtons.  
 
Résultat, le principal parti d’opposition, le Parti Nationaliste, et plusieurs partis islamistes avaient appelé à la grève dès ce dimanche matin.