DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Britanniques se ruent sur l'ultime numéro de News of the World

Vous lisez:

Les Britanniques se ruent sur l'ultime numéro de News of the World

Taille du texte Aa Aa

“Merci et adieu”, le titre de l’ultime numéro du journal britannique News of the World. Au coeur d’un scandale d‘écoutes téléphoniques illégales, le tabloïd cesse de paraître, après 168 ans d’existence. Colin Myler, le rédacteur en chef du journal, a tenu à rendre hommage à son équipe. “Au terme d’une journée particulièrement éprouvante, a-t-il dit, ces personnes ont, de manière très professionnelle, bouclé l‘édition de ce superbe journal. A présent, comme à la grande époque, on va aller boire un verre”.

A numéro exceptionnel, tirage exceptionnel : cinq millions d’exemplaires. Ce dimanche, plus que d’ordinaire, les Britanniques se sont rués chez les marchands de journaux. “C’est la dernière fois qu’on l’achète, s‘émeuvent trois jeunes femmes. On voulait absolument le lire !” Un peu plus loin, un jeune homme raconte que c’est sa femme qui lui a demandé de l’acheter. “Moi, assure-t-il, je trouve que c’est comme du poison. Mais disons que j’aurai une petite récompense en rentrant”, lance-t-il, un sourire en coin. “Moi, grogne un homme plus âgé, j’espère que ce journal est bien mort et qu’il ne reparaîtra jamais”.

Le magnat de la presse Rupert Murdoch, propriétaire du titre News of the World, est attendu ce dimanche à Londres. A charge pour lui de gérer les suites du scandale des écoutes téléphoniques. Certes, il a choisi de sacrifier le tabloïd pour limiter la casse, mais cela ne suffit peut-être pas. Plusieurs experts affirment que toute cette affaire risque de compromettre le projet de Murdoch d’acquérir le bouquet de chaînes satelitaire BskyB.