DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rupert Murdoch à Londres pour contenir la crise des écoutes téléphoniques

Vous lisez:

Rupert Murdoch à Londres pour contenir la crise des écoutes téléphoniques

Taille du texte Aa Aa

Le magnat de la presse Rupert Murdoch est arrivé ce dimanche à Londres afin de gérer les suites du scandale des écoutes téléphoniques. En tant que grand patron du groupe News Corp., il a déjà circonscrit une partie de l’incendie en fermant le tabloïd News of the world, à l’origine du scandale.

Mais le feu menace de s‘étendre au reste de l’empire médiatique. Et cela risque de compromettre son projet d’acquérir en totalité le bouquet de chaînes satellitaires BskyB. Cette opération lui permettrait d’asseoir un peu plus son influence. Ce qui fait grincer des dents surtout après les récents développements. Ainsi, Ed Miliband, le chef de l’opposition travailliste, qui s’insurge : “avec toutes les révélations écoeurantes de ces derniers jours, avec ce qu’on a vu des pratiques au sein du groupe News Corp, l’idée que ce groupe puisse être autorisé à détenir 100% de BskyB, sans qu’il y ait eu au préalable, une enquête criminelle sur ce qui s’est passé, franchement, je ne crois pas que l’opinion publique laisse passer cela !”

News of the World est accusé d’avoir mis sur écoute des milliers de personnalités, à leur insu, afin de glaner des informations sulfureuses. Face au tollé provoqué par l’affaire, le journal a donc été sacrifié, après 168 ans d’existence. Le dernier numéro est sorti ce dimanche. Tirage exceptionnel : près de cinq millions d’exemplaires pour dire “adieu” à ses lecteurs.