DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Assassinat du frère du président afghan, retrait progressif des troupes françaises

Vous lisez:

Assassinat du frère du président afghan, retrait progressif des troupes françaises

Taille du texte Aa Aa

Ahmed Wali Karzai, demi-frère du président afghan a été assassiné ce mardi matin à son domicile à Kandahar. L’acte a été revendiqué par les talibans. Il était une des personnalités les plus puissantes du sud de l’Afghanistan. Certains disent qu’il contrôlait une partie du trafic d’opium, qui sert généralement à financer l’insurrection des talibans.

Son frère, le président Hamid Karzai a réagi, en marge d’une rencontre avec le chef de l’Etat français à Kaboul. “J’espère que ces drames que vivent chaque famille afghane finiront un jour et que nous pourrons alors vivre en paix et dans la stabilité dans notre pays”, a-t-il déclaré.

Pour sa part, Nicolas Sarkozy a profité de sa visite eclair en Afghanistan pour confirmer le retrait d’une partie des troupes françaises. D’ici à fin 2012, 1000 soldats sur les 4000 actuellement déployés seront rapatriés. Le reste des troupes combattantes devraient quitter le pays au plus tard en 2014. “Il faut savoir finir une guerre”, a expliqué Nicolas Sarkozy, conscient que l’opinion publique commence à se lasser. Voilà dix ans que la France est engagée militairement en Afghanistan. Et elle a perdu 64 soldats. Le dernier a été tué accidentellement ce lundi.