DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chili : face-à-face musclé entre policiers et mineurs

Vous lisez:

Chili : face-à-face musclé entre policiers et mineurs

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de personnes ont envahi les rues de Santiago hier soir pour s’opposer à la restructuration de Codelco, société d‘état chilienne premier producteur mondial de cuivre.

Les mineurs, qui ont observé une grève de 24 heures, craignent que le plan de modernisation de la compagnie mis en place au lendemain de l‘élection du président Piñera n’ouvre la voie à une vague de licenciement. Des centaines de postes devraient ainsi être supprimés à Chuquicamata, la plus grande mine à ciel ouvert de la planète.

Et d’ici 4 ans, ce sont près de 2600 employés qui pourraient se retrouver sur le carreau.

Quant au coût de la grève, il est considérable pour le groupe public chilien : les 5000 tonnes de cuivre non extraites en l’espace d’une journée représentent un manque à gagner de près de 40 millions de dollars.