DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irlande du Nord: La fête du 12 juillet assombrie par des heurts entre catholiques et protestants

Vous lisez:

Irlande du Nord: La fête du 12 juillet assombrie par des heurts entre catholiques et protestants

Taille du texte Aa Aa

Ces affrontements interconfessionnels se sont produits dans la nuit de lundi à mardi dans un quartier catholiques de Belfast, la veille de la fête du 12 juillet.

Cette date est le point d’orgue de la saison des “marches protestantes”. Elle marque en effet la victoire, en 1690, du roi protestant Guillaume d’Orange sur le roi catholique Jacques II d’Angleterre, lors la bataille de la Boyne.

Chaque année, les catholiques considèrent ces marches commémoratives comme des provocations et des accrochages ont inévitablement lieu entre les deux communautés.

Selon les autorités nord-irlandaises, des émeutiers protestants auraient attaqué des maisons appartenant à des catholiques. Ces derniers auraient alors riposté.

Les marcheurs protestants, eux, affirment que les échauffourées ont éclaté alors qu’ils commençaient à tirer des feux d’artifices pour célébrer cette fête nationale controversée.

Seule chose certaine, une vingtaine de policiers a été blessée en s’interposant entre les deux camps.