DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Journée de deuil national en Russie après le naufrage du Bulgaria

Vous lisez:

Journée de deuil national en Russie après le naufrage du Bulgaria

Taille du texte Aa Aa

Le pays tout entier pleure les victimes de ce bateau de croisière qui a sombré dans la Volga ce dimanche.

A bord, plus de 200 passagers alors que le navire ne pouvait en transporter officiellement que 140. On parle déjà du naufrage le plus meurtrier de l’histoire de la Russie. Le bilan pourrait atteindre 130 morts.

A deux exceptions près, tous les passagers étaient Russes.

Des plongeurs sont déjà descendus vers l‘épave plus de 60 fois pour tenter de retrouver des survivants et les recherches continuent.

Pourtant, selon les autorités russes, l’espoir de retrouver des rescapés est quasiment nul.

Mais certains des 80 miraculés veulent encore y croire.

“Quand le bateau coulait, l‘équipage n‘était pas là. Il essayait de sauver sa peau. Beaucoup de gens sont morts. Tous nos amis étaient là, des collègues de travail. Nous espérons toujours que notre fille a réussi à survivre. Peut-être qu’il y a une poche d’air à l’intérieur du navire. Nous voulons y croire”, dit l’un d’entre eux.

Le Bulgaria transportait une soixantaine d’enfants dont plusieurs dizaines se sont trouvés pris au piège dans une salle de jeux au moment du naufrage. Leurs corps sont encore prisonniers de l‘épave.

Quant aux dépouilles qui ont été remontées, les familles ont vécu la difficile épreuve de les identifier.