DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les ministres des finances de la zone euro tentent de rassurer les marchés

Vous lisez:

Les ministres des finances de la zone euro tentent de rassurer les marchés

Taille du texte Aa Aa

Eviter par tous les moyens une propagation de la crise de la dette grecque, c’est le crédo qui a dominé hier soir la rencontre des ministres des finances de l’eurogroupe à Bruxelles, une rencontre aux allures de réunion de crise. Devant l’imminence du risque de contagion à l’Italie ou à l’Espagne, qui signerait la chute de l’union monétaire, les ministres proposent notamment d’augmenter la capacité de prêt du Fonds de secours. Mais la crise de la dette est-elle pour autant écartée ?

“Non, répond Olli Rehn, le commissaire européen chargé des Affaires économiques. C’est pourquoi, dit-il, nous renforçons notre réponse collective à cette crise grace aux mesures que nous avons proposées, y compris la décision à venir d’augmenter la flexibilité et la stabilité financière de l’Union européenne.”

Autre mesure annoncée, une baisse des taux d’intérêt pratiqués pour les pays en difficulté et une augmentation des délais de remboursement. La priorité restant à cette heure de rassurer les marchés.

“Je pense que nous avons envoyé un bon signal, aussi bien en ce qui concerne la souplesse du mécanisme qu’en reconnaissant tous les efforts accomplis par la Grèce, a déclaré la ministre espagnole des Finances, Elena Salgado.”