DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Naufrage du Boulgaria: "Un drame ordinaire pour la Russie"

Vous lisez:

Naufrage du Boulgaria: "Un drame ordinaire pour la Russie"

Taille du texte Aa Aa

La Russie toute entière est endeuillée. Le pays pleure les morts du “Boulgaria”. Ce bateau de croisière a sombré dans la Volga ce dimanche.

Le Président russe, Dmitri Medvedev a décrété ce mardi journée de deuil national. Le chef du Kremlin s’est pas déplacé sur les lieux de la catastrophe.

A plus de 800 km de la capitale russe, à Kazan, capitale de la région russe du Tatarstan, là ou s’est produit le naufrage, une cérémonie s’est déroulée sur le port, avec toujours en toile de fond l’incompréhension et la colère.

Le “Boulgaria” en plus d‘être surchargé n’avait pas de licence pour transporter des passagers. L’un de ses moteurs était aussi défaillant.

“Cela ne s’est pas produit sans raison. Pourquoi un tel bateau était-il autorisé à naviguer? Je ne peux rien dire, c’est pitoyable, je n’ai pas de mots”, réagit une femme.

“Je pense que tout n’est que négligence de la part de ceux qui gèrent ce type de transport et des compagnies maritimes. Vous savez, dans notre pays, c’est le désordre pratiquement dans tous les secteurs”, dit un homme.

Une enquête criminelle a été ouverte.

Selon un dernier bilan officiel, au moins 116 personnes sur les 200 passagers auraient péri dans le naufrage.

“Un drame ordinaire” pour la Russie titrait ce mardi la presse russe, dénonçant les négligences, la corruption et le mépris des règles de sécurité.