DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'après-Kadhafi en discussion

Vous lisez:

L'après-Kadhafi en discussion

Taille du texte Aa Aa

Le Quai d’Orsay affirme avoir noué des contacts avec des émissaires libyens : le guide serait prêt à quitter le pouvoir. Une information que Washington accueille avec scepticisme.

Le chef de la diplomatie française Alain Juppé a réitéré sa confiance dans l’issue politique à la crise libyenne, mardi, face aux deputés, lesquels ont approuvés, à 482 voix contre 27, la poursuite des opérations en Libye.

“Certes le point de rupture n’est pas encore atteint, mais c’est maintenant qu’il faut etre ferme et c’est maintenant que la communauté internationale doit se montrer inflexible”, a déclaré le Premier ministre François Fillon.

Soutenus par les occidentaux et par l’ONU, les rebelles sont visés par une accusation de l’organisation de défense des droits de l’homme Human Rights Watch. Lors de leur offensive sur Tripoli, amorcée au mois de juin depuis la région du Djebel Nefoussa, ils auraient commis des pillages, des incendies, et des abus sur des civils.