DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie brandit la menace d'un gel des relations avec l'UE lors de la présidence chypriote

Vous lisez:

La Turquie brandit la menace d'un gel des relations avec l'UE lors de la présidence chypriote

Taille du texte Aa Aa

Cette présidence n’interviendra que dans un an en juillet 2012 mais Ankara a pris les devants. Et c’est le chef de la diplomatie turque qui a jeté ce pavé dans la mare.

Ankara négocie son adhésion avec l’Union européenne depuis 2005 mais cette dernière est bloquée notamment par la question chypriote. Le ministre a plaidé pour un référendum sur la réunification de l‘île d’ici début 2012.

“Si la partie chypriote grecque retarde les négociations et prend la présidence de l’Union européenne en juillet 2012, cela pourrait se traduire non seulement par une impasse sur l‘île mais également par un blocage, un gel des relations entre la Turquie et l’Union européenne”, déclare Ahmet Davutoglu, le chef de la diplomatie turque.

Chypre est divisée depuis l’intervention militaire de la Turquie en 1974 en réaction à un coup d’Etat soutenu par la Grèce. La partie grecque de l‘île, la seule reconnue au niveau international, a adhéré à l’Union européenne en 2004. La Turquie reconnaît pour sa part la partie Nord. Entamées en 2008, les négociations de paix entre les deux parties ont très peu avancées.