DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tokyo, capitale mondiale du ebook

Vous lisez:

Tokyo, capitale mondiale du ebook

Taille du texte Aa Aa

Tokyo, la capitale du Japon, a accueilli début juillet l’une des plus importantes expositions au monde dédiée à l’ebook, autrement dit : le livre numérique. L‘évènement a rassemblé plus de 150 exposants et attiré quelque 80 000 visiteurs.

Parmi les stands les plus populaires, celui de la société Art Ehon avec ses livres pour enfants transférés sur tablettes PC ou smartphones. La technologie numérique permet d’ajouter, via la musique et des illustrations animées, une touche de vie supplémentaire aux livres. « Il ne s’agit pas seulement d’images. En attachant la musique, par exemple, en particulier pour ce personnage appelé Clotaire qui se transforme en divers personnages et bien chaque caractère se démarque davantage avec la musique », résume Tomoko Yamamoto, présidente de Art Ehon.

Autre stand très populaire, celui de la société Glory qui a inventé le premier distributeur automatique de livres numériques au Japon. Avec cette machine, plus besoin d’acheter son ebook en ligne avec sa carte bancaire. Le lecteur peut payer en toute sécurité. Il obtient de la machine un code qui lui permet ensuite de télécharger directement le livre sur son téléphone. “ Franchement, c’est une idée fantastique. Il faut voir désormais où ces machines peuvent être installées. Ce serait pratique dans les aéroports ou les gares », explique une lectrice de livres numériques.

Au Japon, il est possible aussi d’emprunter un livre numérique. Ce service, lancé par l’entreprise Papyless, rencontre beaucoup de succès auprès des lecteurs de ebooks qui ont accès à une collection de plus de 13 000 ouvrages. L’emprunt sur 48 heures coûte 1 euro seulement. Les amateurs de mangas et autres comics japonais sont particulièrement fans de ce service.