DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bahreïn: 200 prisonniers politiques libérés

Vous lisez:

Bahreïn: 200 prisonniers politiques libérés

Taille du texte Aa Aa

Au Bahreïn, 200 prisonniers politiques ont été libérés mercredi, dont Ayat Al Qurmuzi, la première femme arrêtée fin mars pendant la répression menée contre le mouvement de contestation.

Elle avait été condamnée à un an de prison, pour avoir lu un poème critique à l’encontre du régime. La poétesse n’en revient pas de l’accueil qui lui a été réservé:

“Pour être honnête, je ne pensais pas que ce serait comme ça à l’extérieur.” dit-elle. “En prison, nous n’avons quasiment aucune information sur ce qu’il se passe dehors. Parfois, des proches nous donnent quelques informations, mais je ne pensais pas que ce serait comme ça.”

Les Chiites qui représentent 80% de la population au Bahreïn, continuent de manifester malgré répression sanglante.

Cette vague de libérations intervient alors que le dialogue national entre le régime et l’opposition piétine. Le seul parti chiite autorisé, qui réclame un système parlementaire, dénonce une tentative de sabotage de la part du pouvoir.