DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Inde garde la tête haute malgré le choc des attentats

Vous lisez:

L'Inde garde la tête haute malgré le choc des attentats

Taille du texte Aa Aa

Pas question de se laisser intimider par la violence et le terrorisme, malgré l’horreur. L’Inde s’est réveillée en état d’alerte maximale, choquée par les attentats d’hier à Bombay, ils ont fait 18 morts et plus de 130 blessés.

Trois attaques quasi simultanées, à l’heure de pointe, en fin d’après-midi, trois endroits différents. Pas de revendications pour l’instant, mais des suspects possibles : notamment les Moujahidins indiens, un groupe connu pour utiliser des bombes de moindre puissance.

“Les gens de Bombay ont prouvé qu’ils ne se laissent pas intimider par de tels actes d’extrémisme, dit un passant. Nous continuerons notre vie quoi qu’il arrive. C’est pour cela que les étudiants vont en cours, les femmes font leurs courses.”

Les écoles sont en effet restées ouvertes aujourd’hui, mais la ville est en alerte, comme les autres grandes cités indiennes, Delhi, ou Calcutta.

Bombay a plusieurs fois été meurtrie par le terrorisme. Notamment en 2008, 166 personnes avaient été tuées dans l’assaut de plusieurs hôtels.