DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Murdoch renonce à BSkyB mais l'enquête demeure

Vous lisez:

Murdoch renonce à BSkyB mais l'enquête demeure

Taille du texte Aa Aa

Cloué au pilori par l’ensemble de la classe politique britannique qui n’aura jamais été aussi unie, Rupert Murdoch a été obligé de battre en retraite dans son projet de faire main basse sur la totalité du bouquet satellite BSkyB. Le scandale des écoutes téléphoniques au sein de News of the world aura compté pour beaucoup dans la décision du magnat de la presse australien. David Cameron, le premier ministre conservateur, se félicite de cette décision.

“C’est la bonne décision, également pour le pays. Mais ils nous reste à attendre le résultat de l’enquête de police et de l’enquête publique que j’ai mise en place aujourd’hui.”

Victoire de taille surtout pour Ed Miliband, le chef de l’opposition, qui a réussi à faire en sorte que la coalition au pouvoir le soutienne au Parlement dans son opposition au rachat. Le vote des députés n’aura finalement pas été nécessaire.

“C’est une victoire pour les habitants consternés par les révélations sur le piratage des téléphones, et pour lesquels il aurait été inconcevable que Monsieur Murdoch puisse, alors qu’enquête criminelle est en cours, élargir sa participation dans les médias britanniques.”

L’enquête publique devrait s’ouvrir dans les prochains jours, avec deux axes principaux : les agissements de la presse et de la police, et une étude de la régulation des médias.