DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accord de paix sur le Darfour sans les principaux mouvements rebelles

Vous lisez:

Accord de paix sur le Darfour sans les principaux mouvements rebelles

Taille du texte Aa Aa

Les Etats-Unis ont salué l’accord de paix signé entre le gouvernement soudanais et un groupe rebelle du Darfour. C’est hier au Qatar que la signature a eu lieu, un pas en avant vers une éventuelle fin de la guerre civile qui secoue la région du Darfour depuis 2003.

“Nous confirmons notre plein engagement dans l’application de cette signature, a déclaré le président soudanais Omar el-Béchir, et sa mise en oeuvre comme base pour une nouvelle ère au Darfour.”

Pourtant, difficile de sauter de joie après la signature de cet accord, comme l’explique notre correspondante à Doha, Maha Barada :

“Il est vrai que la signature d‘éléments clés de ce document pose les fondations de la paix, mais le chemin vers une solution finale est long étant donné que les principaux partis rebelles n’ont pas signé l’accord.”

En effet, c’est un seul groupe, sans capacité de nuisance sur le terrain, qui a signé. Selon le principal mouvement rebelle qui s’y est refusé, des questions fondamentales ont été oubliées, comme les violations des droits de l’Homme, le partage des pouvoirs et des richesses, ou le jugement des criminels.