DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mexique et Union européenne discutent lutte anti-drogue

Vous lisez:

Mexique et Union européenne discutent lutte anti-drogue

Taille du texte Aa Aa

Comment l’Europe peut-elle aider le Mexique dans sa guerre contre le trafic de drogues ? La discussion s’est ouverte ce jeudi. Lutte contre le blanchiment d’argent sale, renseignement, transferts de technologies. L’Union peut contribuer sur plusieurs fronts. Pour l’eurodéputé espagnol Ricardo Cortés Lastra, une nécessité :

“ Dans l’Union européenne et aux Etats-Unis, nous sommes co-responsables, car ce sont deux zones, deux pays grands consommateurs de drogues “ , explique-t-il.

Mais depuis l’arrivée de Felipe Calderon à la présidence, cette stratégie de guerre ouverte face aux cartels de la drogue a fait plus de 40.000 victimes. La ligne de défense du porte-parole de la sécurité nationale, Alejandro Poiré :

“ Nous luttons contre les délinquants de manière démocratique, à la demande des autorités locales, dans le respect de la constitution, en ayant soin de respecter les droits de l’Homme, et en sanctionnant lorsqu’il arrive qu’il y ait violation des droits de l’Homme. “

Les ONG et associations de victimes estiment qu’il est temps de changer de stratégie. Mais le gouvernement maintient le cap et dit aussi lutter contre la pauvreté pour dissuader les jeunes de rejoindre les gangs.