DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les mineurs miraculés attaquent l'Etat chilien en justice

Vous lisez:

Les mineurs miraculés attaquent l'Etat chilien en justice

Taille du texte Aa Aa

Après avoir survécu plus de deux mois, sous terre, dans le nord du Chili l’an dernier, 31 des 33 mineurs secourus ont décidé de poursuivre l’Etat pour négligence. Ils ont déposé plainte ce vendredi à Santiago.

D’après eux, les autorités n’avaient pas contrôlé les conditions de sécurité avant l’accident. Des autorités qui leur ont pourtant porté secours.

“ On a toujours dit qu’on lancerait cette procédure, dès qu’on s’est retrouvés piégés dans la mine,” raconte leur ancien chef de quart Luis Urzua. “Tout cela,” ajoute-t-il, “à cause de la négligence dont pourrait avoir fait preuve le Service national de géologie et des mines, de la négligence des propriétaires de la mine, voilà la raison de cette plainte ! On n’est pas contre le gouvernement ou contre les gens qui nous ont sauvé.”

Ces mineurs disent aussi ne pas agir que pour eux-même. “On dépose plainte pour faire un précédent,” explique l’un d’entre eux, “pour que que ce que s’est passé le 5 août dernier n’ait plus jamais lieu au Chili.”

Les mineurs réclament l‘équivalent de 380.000 euros chacun et leur retraite anticipée.

De son côté, l’Etat a lui aussi saisi la justice pour récupérer le coût des opérations de secours. Il avait atteint 14 millions d’euros.