DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scandales des écoutes : les excuses de Rupert Murdoch

Vous lisez:

Scandales des écoutes : les excuses de Rupert Murdoch

Taille du texte Aa Aa

En Grande-Bretagne, le magnat de la presse Rupert Murdoch s’efforce toujours de contenir le scandale des écoutes téléphoniques. Ce vendredi, il a présenté des excuses aux personnes affectées par cette affaire. Ainsi la famille de Milly Dowler, jeune fille assassinée en 2002. A l‘époque, un détective travaillant pour le compte du journal News of the World avait écouté illégalement la messagerie de cette adolescente. En tant que grand patron du groupe, Rupert Murdoch a rencontré la famille. “J’ai présenté mes excuses”, a-t-il simplement expliqué.

Rupert Murdoch a aussi décidé de se séparer de deux de ses fidèles lieutenants. D’abord, Rebekah Brooks, jusque-là responsable de la branche britannique de News Corp, le groupe de Rupert Murdoch. Cette femme âgée de 43 ans avait dirigé la rédaction de News of the World, le tabloïd au coeur du scandale. Elle a présenté sa démission ce vendredi matin. Dans la soirée, nouveau coup de théâtre avec la démission de Les Hinton, directeur général de la société Dow Jones, une des filiales américaines de News Corp.

Ce week-end, tous les journaux du groupe publient la lettre d’excuses de Rupert Murdoch. Objectif : apaiser un peu la tension, avant mardi. Ce jour-là, le magnat de la presse, son fils et Rebekah Brooks seront auditionnés par une commission parlementaire, chargée de faire la lumière sur ce scandale.