DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Empoisonnements présumés dans un hôpital près de Manchester

Vous lisez:

Empoisonnements présumés dans un hôpital près de Manchester

Taille du texte Aa Aa

“Crimes à l’hôpital”, ce pourrait être le titre d’un roman policier, mais aussi une réalité dans un établissement situé près de Manchester en Grande-Bretagne.

Trois patients, deux hommes et une femme, sont morts après avoir été apparemment empoisonnés. On leur a injecté une solution qui pourrait avoir été volontairement contaminée.

“C’est incroyable que des gens puissent avoir accès aux médicaments,” estime un habitant. “Je pensais qu’ils étaient stockés en lieu sûr.” “J’ai eu le choc de ma vie quand j’en ai entendu parler aux informations,” raconte une autre.

Il y a quelques jours, une infirmière s’est rendue compte que plusieurs patients, dont une femme de 44 ans qui est décédée, présentaient sans raison apparente, un faible taux de sucre dans le sang.

En cause : de l’insuline découverte dans un lot de 36 doses de sérum physiologique.

“Je ne vais pas reprocher aux services de santé britanniques en tant qu’institution,” affirme le frère de la patiente décédée, “ce qui pourrait ou non être les agissements d’une personne isolée avec ses propres motivations. On ne voit pas les choses de cette manière dans notre famille.”

La police ne dispose d’aucune piste pour l’instant pour identifier cet éventuel empoisonneur. Elle enquête auprès de onze autres patients qui ont reçu une perfusion de la solution contaminée.