DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La hantise du bœuf contaminé se développe au Japon

Vous lisez:

La hantise du bœuf contaminé se développe au Japon

Taille du texte Aa Aa

Quatre mois après la catastrophe nucléaire de Fukushima, la majorité des régions du pays signalent la présence de viande fortement radioactive. Le foin, mangé par les animaux, serait à l’origine de la contamination. Des taux de césium très élevés ont en effet été détectés dans des fermes, situées en dehors de la zone d’exclusion autour de la centrale. L’une d’entre elles, située à Minamisoma , a vendu à diverses régions du Japon 17 bœufs contaminés.

A ce jour les autorités estiment que 132 bovins, ayant mangé du foin radioactifs, ont été vendus et en partie mangé à travers le Japon. De quoi alimenter la panique dans les supermarchés : « Je suis inquiète parce que j’ai des enfants. Je pense que la viande de bœuf pose désormais un sérieux problème », explique une consommatrice. Une autre ajoute : « Des analyses exhaustives devraient être réalisées avant que la viande ne se retrouve sur le marché ».

Les autorités japonaises ont tenu à rassurer les consommateurs, précisant que la viande infectée ne présentait aucun risque pour la santé à condition de ne pas en manger tous les jours pendant un an. Le gouvernement doit toutefois interdire dès mardi la distribution de viande provenant de la préfecture de Fukushima.