DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ecoutes téléphoniques : une seconde tête tombe à Scotland Yard

Vous lisez:

Ecoutes téléphoniques : une seconde tête tombe à Scotland Yard

Taille du texte Aa Aa

Le haut responsable John Yates, qui avait refusé de rouvrir l’enquête sur les écoutes téléphoniques en 2009, a démissionné, un jour après le numéro un de Scotland Yard, Paul Stephenson.

Ce dernier, proche des dirigeants de journaux, est accusé d’avoir bâclé l’enquête, et ignoré les agissements de policiers-ripoux qui auraient vendu des informations au News of the World.

Devant l’ampleur du scandale, Le Premier ministre britannique va écourter son voyage en Afrique du Sud. David Cameron va s’expliquer mercredi à Londres devant les députés, sur une affaire qui ternit sérieusement l’image de la police : “Surtout, ce qui importe le plus, déclare depuis Pretoria David Cameron, c’est que nous assurions une continuité très rapide et efficace au sein de la police de sorte qu’il n’y ait pas de temps mort dans ces enquêtes vitales sur ce qui s’est passé dans les médias et aussi ce qui s’est passé dans le service de police”.

Les Murdoch père et fils vont s’expliquer demain devant la chambre des Communes. L’opposition travailliste exige désormais le démantèlement de leur empire en Grande-Bretagne.

Quand à Rebekah Brooks, l’ex-directrice de la filiale britannique du groupe, elle comparaîtra également demain devant les députés, en dépit de son arrestation hier.