DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Zone euro : semaine très perturbée sur les marchés

Vous lisez:

Zone euro : semaine très perturbée sur les marchés

Taille du texte Aa Aa

Les bourses européennes ont démarré la semaine sur les chapeaux de roue en attendant la journée cruciale de jeudi qui devrait être déterminante pour l’avenir de la zone euro.

Cruciale parce que c’est ce jour-là que les dirigeants de l’eurogroupe décideront de la stratégie définitive à adopter sur un éventuel plan de sauvetage de la Grèce, en l’absence de consensus clair à l’heure actuelle.

Pour le moment, les divergences persistent, en particulier sur la question d’une participation du secteur privé, soutenue mordicus par l’Allemagne.

Mais à mesure que le temps passe, le risque de propagation de la crise à l’ensemble de la zone euro se profile très sérieusement.

La crise de confiance semble en tous cas consommée, notamment auprès des épargnants.

“On doit leur faire confiance, explique cette Espagnole, parce que tous nos investissements sont placés dans des banques. J’espère juste qu’on ne vas pas droit dans le mur. Mais on a pas le choix, on ne peut plus conserver notre argent sous le matelas.”

Et l’inquiétude est d’autant plus grande que les résultats plutôt encourageants des stress tests bancaires n’ont eu qu’une influence très limitée sur les marchés. Lundi, les valeurs européennes ont pour la plupart clotûré à la baisse.

Dans ce contexte de grande nervosité, l’or tire véritablement son épingle du jeu. Le métal jaune, qui signe sa plus belle série de hausses depuis plus de 30 ans, profite à lui seul de la crise de la dette en Europe, mais également aux Etats-Unis.