DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan : le transfert de la sécurité terni par la violence

Vous lisez:

Afghanistan : le transfert de la sécurité terni par la violence

Taille du texte Aa Aa

La ville de Lashkar Gah en alerte dans le sud de l’Afghanistan.

Sept policiers afghans y ont été tués hier lundi dans l’attaque de leur poste de contrôle. Un fait d’armes revendiqué par les Taliban – sombre présage alors que la sécurité dans capitale du Helmand doit repasser demain mercredi sous la responsabilité des forces afghanes.

Cette province du sud, une des plus instables du pays, est une des sept zones de la première phase dite de transition, censée préparer le terrain à un retrait total des troupes de l’Otan d’ici fin 2014.

Un départ qui se fera sous la houlette du général américain John Allen, qui a succédé hier au général Petraeus, appelé à prendre la tête de la CIA.

La tâche s’annonce délicate pour le nouveau commandant de la Force internationale d’assistance à la sécurité. La rébellion islamiste est en effet de plus en plus virulente.

Aujourd’hui, la France rend un hommage national à sept de ses soldats tués en l’espace de quatre jours en Afghanistan.