DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Arrestation du dernier criminel de guerre présumé recherché par le TPI

Vous lisez:

Arrestation du dernier criminel de guerre présumé recherché par le TPI

Taille du texte Aa Aa

Il était le dernier fugitif réclamé par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie.

Goran Hazic, 52 ans, ancien chef des Serbes de Croatie, a été arrêté ce mercredi dans une forêt au nord de Belgrade, après sept ans de cavale.

Président de l‘éphémère République serbe de Krajina pendant la guerre en Croatie, il est soupçonné d‘être impliqué dans le meurtre et la déportation de dizaines de milliers de non-Serbes entre 1991 et 1995. Son nom est notamment associé au massacre de l’hôpital de Vukovar.

A Belgrade, le président serbe, Boris Tadic, a démenti toute lenteur dans l’enquête qui a conduit à cette arrestation.

“C’est un cas comparable à celui d’Oussama Ben Laden. Il a fallu travailler longtemps et très dur pour y parvenir. Presque une décennie. A la fin, ce travail a porté ses fruits et a été très efficace. C’est la même situation ici. Nous avons travaillé très dur, sans relâche. Et à présent, notre travail est terminé,” a-t-il déclaré.

Présenté au Tribunal spécial serbe pour les crimes de guerre à Belgrade, Goran Hazic a été déclaré transférable vers le TPI à La Haye. Il a trois jours pour faire appel. Son avocat a fait savoir que son client n’en avait pas l’intention.