DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye : Brega au centre des combats

Vous lisez:

Libye : Brega au centre des combats

Taille du texte Aa Aa

En Libye, difficile pour les rebelles de prendre le contrôle de Brega. Le terrain est truffé de mines, les forces loyalistes ont creusé des tranchées remplies de pétrole, prêtes à s’enflammer. Hier, les médecins déploraient 18 morts et 150 blessés chez les rebelles.

Les forces de Kadhafi tiendraient la ville pétrolière, les insurgés l’encercleraient.

A Paris, les chefs militaires de Misrata, cette ville rebelle qui a subi un terrible siège de deux mois, sont venus demander des armes à la France.

Le ministre français des Affaires étrangères a appellé Kadhafi à quitter le pouvoir, sans exclure cependant que le leader puisse rester dans son pays.

A Moscou, c’est une toute autre tactique : pas question d’isoler le dirigeant libyen :

“La différence entre la Russie et l’Ouest, a déclaré Konstantin Kosachev, chef des affaires internationales à la Douma, est que nous sommes préparés à poursuivre les discussions avec ce régime afin de provoquer un contact politique avec l’opposition, et au final, pousser le régime à quitter le pouvoir.”

Dans les villes qu’il contrôle, Kadhafi peut compter sur ses partisans. Spontanée ou organisée, cette manifestation à Azizyah a rassemblé hier des dizaines de milliers de personnes.