DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

TPI : fin de cavale pour Goran Hazic

Vous lisez:

TPI : fin de cavale pour Goran Hazic

Taille du texte Aa Aa

Il était le dernier fugitif réclamé par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie.

Goran Hazic, 52 ans, ancien chef des Serbes de Croatie, a été arrêté dans une forêt au nord de Belgrade, après sept ans de cavale.

Président de l‘éphémère République serbe de Krajina pendant la guerre en Croatie, il est soupçonné d‘être impliqué dans le meurtre et la déportation de dizaines de milliers de non-Serbes entre 1991 et 1995. Son nom est notamment associé au massacre de l’hôpital de Vukovar en novembre 1991, où 250 civils qui s’y étaient réfugiés avaient été torturés puis exécutés.

Après la guerre, Goran Hazic a vécu au grand jour dans cette maison de Novi Sad, en Serbie, jusqu‘à ce que le TPI émette un mandat d’arrêt à son encontre en 2004.

Son arrestation intervient près de deux mois après celle de Ratko Mladic, ancien chef militaire des Serbes de Bosnie.