DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espagne: indignation face à l'expulsion d'une famille endettée


Espagne

Espagne: indignation face à l'expulsion d'une famille endettée

Les Indignés ont beau protester, ils n’ont pas pu empêcher l’expulsion d’une mère de famille surendettée à Madrid hier. Une première tentative avait abouti le 6 juillet: les huissiers avaient fait demi-tour face à la présence des manifestants. Cette fois, un juge a fait appel à la police pour expulser Maria José del Coto Maeso, sa fille de 24 ans et son fils de 25 ans handicapé.

Leur avocat a jugé le déploiement des forces de l’ordre disproportionné.

“C’est inhumain que des gens soient jetés dehors, avec une dette jusqu‘à la fin de leur vie, sans aucune alternative ou une solution de relogement”, s’indigne une manifestante.

Maria José del Coto Maeso a déclaré qu’elle “sortait la tête haute”. “Ce n’est pas que je ne veux pas payer, c’est juste que je suis pauvre”.

Les expulsions se sont multipliées en Espagne depuis l‘éclatement de la bulle immobilière en 2008 et l’explosion du chômage. Le mouvement des indignés créé au mois de mai dénonce la précarité, la corruption et réclame des changements. Ces dernières semaines, ils se sont mobilisés à de nombreuses reprises contre les expulsions de familles endettées.

Avec AFP

Le Parlement italien lève l'immunité d'un allié de Berlusconi

Italie

Le Parlement italien lève l'immunité d'un allié de Berlusconi