DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Khadafi pourrait rester en Libye", s'il quitte le pouvoir

Vous lisez:

"Khadafi pourrait rester en Libye", s'il quitte le pouvoir

Taille du texte Aa Aa

Voilà cinq mois que le mouvement de contestation a débuté en Libye et le colonel Khadafi refuse toujours de quitter le pouvoir. S’il se décidait à le faire, il pourrait rester dans son pays. C’est ce qu’ont déclaré la France et les Etats-Unis. Les deux puissances assouplissent donc les conditions pour un éventuel cessez-le-feu, mais sans trop lâcher de lest quand même.

“Khadafi doit quitter le pouvoir, c’est à dire renoncer à toutes responsabilités civiles ou militaires de manière claire et pour nous c’est une condition de déclenchement de cessez-le-feu qui aboutisse ensuite à la reprise d’un dialogue national. Est-ce qu’ensuite il restera en Libye ou pas? C’est aux Libyens d’en décider”, a affirmé le ministre français des Affaires étrangères, Alain, Juppé, en déplacement à Madrid

“Ce sera au peuple libyen de décider de l’avenir de Khadafi”, c’est aussi ce qu’a déclaré la Maison-Blanche.

En attendant d’arriver, peut-être, à trouver une solution diplomatique au conflit libyen, sur le terrain, l’hécatombe continue.

En deux jours, les combats pour le contrôle du port de Brega, dans l’est de la Libye, ont fait une cinquantaine de morts et jusqu‘à 150 blessés dans le camp des insurgés.

Des affrontements à l’arme lourde ont par ailleurs été signalés dans l’ouest du pays.