DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Grecs restent réalistes après le nouveau plan d'aide européen

Vous lisez:

Les Grecs restent réalistes après le nouveau plan d'aide européen

Taille du texte Aa Aa

“Gilet de sauvetage”, “Bouffée d’oxygène”, la presse grecque ne manque pas de vocabulaire imagé pour qualifier le plan d’aide européen à son pays surendetté. La plupart des journaux estiment qu’il s’agit d’un pas important dans la bonne direction. Les Grecs, eux, se veulent réalistes: “La crise sera encore longue, dit une femme. Nous aurons des problèmes pendant des années et des années”. “C’est une avancée positive, appelons la comme ça !, réagit un vieil homme. La Grèce est dans une position difficile, et les autres pays européens ne doivent pas être mis en difficulté pour ça. Les Grecs sont responsables”.

On a coutume de dire à Athènes que le meilleur travail reste celui de tenir un café. Mais même là, la crise frappe. “Depuis le début de la crise, on a perdu 70% de notre chiffre d’affaires, déplore un propriétaire de bar. Depuis trois ans, chaque nouvelle année est pire !” “Je n’ai pas d’espoir, pour ce que je vois et que j’entends, dit un autre Grec. Les journalistes disent ce qu’ils veulent, mais on ne peut croire personne”. Le plus pessimiste des journaux grecs écrit ce vendredi que le pays “ne verra pas le bout du tunnel avant trente ans”.