DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentats en Norvège: le suspect est présenté comme un chrétien fondamentaliste

Vous lisez:

Attentats en Norvège: le suspect est présenté comme un chrétien fondamentaliste

Taille du texte Aa Aa

Ce sont les jeunes militants du Parti travailliste, au pouvoir en Norvège, qui ont payé le plus lourd tribut. Au moins 84 d’entre eux sont morts, sans qu’on comprenne pourquoi ils étaient visés, lors du carnage perpétré vendredi sur l‘île d’Utoeya. Auparavant, l’explosion d’une ou deux bombes dans le centre d’Oslo avait fait sept morts et plusieurs dizaines de blessés, dont au moins neuf sont dans un état grave.
 
Les deux attaques étaient concertées, la police norvégienne en est persuadée. Le suspect qu’elle a arrêté, un Norvégien de 32 ans, serait impliqué dans les deux attentats, mais il est encore trop tôt pour connaître les motifs de sa folie meurtrière. L’homme est simplement décrit par les policiers comme un chrétien fondamentaliste, ayant des opinions politiques tendant vers l’extrême-droite.

Sur son site Facebook, il se dit aussi passionné par la chasse. Des attaques sanglantes de ce type, cela ne ressemble pas à la Norvège, pays scandinave fier de ses valeurs de pacifisme et d’ouverture. Vendredi, l’attentat à la bombe, qui visait notamment les bureaux du Premier ministre, a fait voler en éclats cette réputation. Le chef du gouvernement norvégien a eu de la chance, il n‘était pas à Oslo.