DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le temps de la douleur et du recueillement en Norvège

Vous lisez:

Le temps de la douleur et du recueillement en Norvège

Taille du texte Aa Aa

Une “montagne” de fleurs dans le centre d’Oslo dit combien les Norvégiens sont bouleversés. C’est devant la cathédrale que ces fleurs, ainsi que des bougies, ont été déposées. Un hommage aux 92 victimes de l’attentat à la bombe et de la tuerie de vendredi. Une messe va être célébrée ce dimanche, en présence du roi et de la reine de Norvège.

De nombreux militaires sont déployés dans ce quartier de la cathédrale, qui est aussi celui des ministères où la bombe a tué sept personnes.

Sur l‘île d’Utoeya, proche de la capitale norvégienne, au moins 85 jeunes gens ont été abattus. Quatre ou cinq sont aussi portés disparus. Des bateaux et des plongeurs poursuivent les recherches dans le lac Tyrifjord.

Le Premier ministre travailliste a perdu de jeunes amis militants dans le massacre de l‘île d’Utoeya. Il a fait part aux Norvégiens des messages de compassion venus du monde entier. La Norvège n’avait pas connu un tel déchaînement de violence depuis la Seconde Guerre mondiale. “Nous sommes tous en deuil, et maintenant nous avons peur” résume le témoignage d’un Norvégien anonyme.