DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande Bretagne : coup de frein pour l'économie au printemps

Vous lisez:

Grande Bretagne : coup de frein pour l'économie au printemps

Taille du texte Aa Aa

Le mariage du prince William mais surtout les conséquences du séisme au Japon ont fortement ralenti l‘économie britannique au deuxième trimestre : période durant laquelle l’activité économique n’a progressé que de 0,2% par rapport au premier et de 0,7% sur un an.

Ces chiffres de l’Office national de la Statistique sont conformes aux attentes des économistes. Le gouvernement britannique reste pour sa part optimiste.

“Il y a une énome instabilité dans la zone euro et un problème avec la dette aux Etats Unis affirme George Osborne, le ministre britannique des finances. Et ici en Grande Bretagne nous avons adopté un programme qui a apporté de la stabilité dans un monde instable et fait tomber les taux d’intérêt et vous savez, cela a aidé à fabriquer de la croissance”.

Le plan d’austérité que le gouvernement Cameron ne veut pas assouplir malgré les nombreuses critiques dont il fait l’objet, accentue la pression sur la Banque d’Angleterre pour qu’elle réactive son programme d’assouplissement quantitatif mis en place en 2009 pour soutenir une économie alors en profonde récession. Le gros point noir de l‘économie britannique reste l’inflation élevée qui handicape la consommation parallèlement à l’austérité budgétaire.