DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Obama appelle le Congrès à ses responsabilités sur la dette

Vous lisez:

Obama appelle le Congrès à ses responsabilités sur la dette

Taille du texte Aa Aa

Chaque seconde qui passe, la dette américaine augmente. Face à ce compte à rebours infernal, Barack Obama a choisi de exprimer la nuit dernière lors d’une allocation à la Maison Blanche à une semaine de la date butoir du 2 août fixée pour le relèvement par le Congrès du plafond de la dette publique américaine.

Barack Obama a de nouveau mis en garde contre un défaut de paiement des Etats-Unis. “Le peuple américain n’a pas à devenir la victime collatérale des calculs politiques à Washington”. Cela pourrait provoquer de graves conséquences sur la croissance et l’emploi. Il a appelé les Américains à faire pression sur le Congrès.

“Le monde entier nous regarde, saisissons ce moment pour montrer que les Etats-Unis d’Amérique reste la plus grande nation de la planète, pas seulement par les mots, pas seulement en honorant nos obligations mais parce que nous restons ensemble Une nation”, affirme le président américain.

Le chef de la Maison Blanche se dit toutefois confiant dans la conclusion d’un compromis même si selon lui l’attitude des républicains a conduit à “une impasse dangereuse”.

John Boehner, le président de la Chambre des Représentants lui a renvoyé la balle en l’accusant de ne pas accepter les solutions proposées par son parti à savoir “dépenser moins, réduire la taille de l‘état fédéral pour libérer l‘économie et son avenir”.

Une surenchère verbale sur fond de négociations tendues pour parvenir au compromis le plus acceptable entre dépenses publiques et réductions d’impôts. Le plus acceptable aussi pour les Républicains et les Démocrates à 14 mois de la prochaine présidentielle.