DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats Unis : la bataille de la dette aura des conséquences mondiales


Etats-Unis

Etats Unis : la bataille de la dette aura des conséquences mondiales

La crise de la dette souveraine en zone euro a laissé pour le moment la une de l’actualité à l’impasse dans laquelle se trouveront dans quelques jours les finances de l’Etat fédéral si les parlementaires n’arrivent pas à relever le plafond de la dette du pays.

Relever ce plafond cela veut dire pour Washington, être capable notamment de payer les intérêts de la dette américaine à ses détenteurs. Qui sont-ils ?

Les institutions américaines – la Réserve Fédérale notamment, qui est le plus gros créancier des Etats Unis – détiennent avec le secteur financier privé, près de 70% des 14.300 milliards de celle-ci. La Chine détient 8% du total et le Japon 6%.

“Notre hypothèse, affirme Tom Roth de UBS Global Asset Management, c’est qu’il y aura un accord de court terme pour qu’on aille jusqu‘à l‘élection présidentielle. ça ne résoudra aucun des problèmes de long terme concernant la perspective de déficit budgétaire. Et cela veut dire qu’il y a une probabilité que nous assistions à une dégradation de la note à long terme de la dette des Etats Unis.

Comme environ 40% des dépenses de l’Etat fédéral américain sont financés par l’emprunt : si aucun accord n’est trouve sur le déplafonnement de la dette, Washington devra faire des choix cruciaux. Ce qui signifiera la paralysie de certaines administrations, une incertitude sur le paiement

des prestations sociales ou bien encore des délais de paiement allongés pour les fournisseurs. Autant de facteurs qui auraient un impact sérieux sur l‘économie américaine et mondiale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Dans l'angoisse d'un nouvel attentat, la Norvège renforce ses mesures de sécurité