DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le festival de Bayreuth souffle ses 100 bougies

Vous lisez:

Le festival de Bayreuth souffle ses 100 bougies

Taille du texte Aa Aa

Tout le gotha de la politique et du monde du spectacle allemand était au rendez-vous pour la soirée d’ouverture du festival de Bayreuth qui souffle cette année ses 100 bougies. Et pour lancer les festivités, un opéra et pas des moindres : Tannhäuser de Richard Wagner, interprété par un orchestre israélien, sous la direction de Sebastian Baumgarten, hué par une partie du public à l’issue de la composition. Rappelons que Wagner était le compositeur préféré des nazis