DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Norvégiens poursuivent leur communion dans le deuil

Vous lisez:

Les Norvégiens poursuivent leur communion dans le deuil

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de personnes ont convergé hier sur l‘île d’Utoeya, théâtre du massacre tragique de 68 personnes abattues par Anders Behring Breivik vendredi dernier.

Une marée humaine, roses et bougies à la main pour se souvenir et dire plus jamais ça. Une intense émotion pour les familles qui ont perdu un enfant, un être cher.

Parmi ces familles, il y a celle de Roald Linaker. Il est prêtre dans l’armée norvégienne. Son fils Gunnar a été tué vendredi. Depuis il ne cesse de s’interroger tout en se réfugiant aussi dans la prière.

“Je ne pensais pas qu’il reprendrait connaissance. Nous avons dit adieu à Gunnar quand il respirait encore. Il dormait profondément à ce moment là. Nous avons beaucoup de gratitude pour cela”.

A Oslo, les cérémonies se poursuivent également. C’est un parterre de fleurs et de bougies qui recouvre désormais le parvis de la cathédrale.

Un mémorial pour les 76 victimes de la tuerie de vendredi dernier qui a jamais marqué les norvégiens.