DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

28 juillet 1794 : Robespierre est exécuté

Vous lisez:

28 juillet 1794 : Robespierre est exécuté

Taille du texte Aa Aa

Le 28 juillet 1794, Maximilien Robespierre, figure de la Révolution française, meurt guillotiné à Paris sur la place de la Révolution. Surnommé « L’incorruptible » pour son intransigeance, cet homme politique défend tout au long de sa carrière des causes telles que l’abolition de l’esclavage et de la peine de mort, le droit de vote pour les gens de couleur, les juifs ou les comédiens, mais aussi l’égalité des droits et le suffrage universel. Personnage controversé, il contribue aussi à faire voter la loi de Prairial, dite de « Grande Terreur », qui lui permet de faire arrêter et exécuter le moindre suspect. Cette loi instaure à Paris une série d’exécutions massives. Le bilan de la Terreur fait état de 17 000 condamnations à mort selon les documents officiels. Après un an de pouvoir sans partage, l’incorruptible et ses proches sont arrêtés le 27 juillet 1794. Il est exécuté le lendemain.

D’autres 28 juillet : Le général San Martin proclame l’indépendance du Pérou (1821) ; le 14e amendement de la Constitution américaine reconnaît la citoyenneté aux Afro-Américains (1868) ; Andorre devient un État souverain et est admise au sein de l’ONU (1993).

Né(e)s un 28 juillet : l’écrivaine anglaise Beatrix Potter (1866), l’épouse du président américain Jacqueline Kennedy Onassis (1929), l’ancien sélectionneur de l‘équipe d’Espagne Luis Aragones (1938), le président vénézuélien Hugo Chavez (1954).