DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après les attaques en Norvège, l'Allemagne surveille de près les extrémistes de tous bords

Vous lisez:

Après les attaques en Norvège, l'Allemagne surveille de près les extrémistes de tous bords

Taille du texte Aa Aa

Armes, munitions, drogues, ordinateurs. Perquisition de grande ampleur que celle effectuée par la police allemande dans le sud de l’Allemagne. L’opération visait les milieux d’extrême-droite, notamment un groupe nommé “Standarte Württemberg”.

Ce dernier prône l’expulsion de tous les étrangers d’Allemagne. “Il fait l’objet d’une surveillance accrue depuis le mois de mars”, a dit le porte-parole de la police, tout en ajoutant qu’il n’y avait “aucune connexion entre ce groupe et les attaques en Norvège”.

Berlin craint un acte similaire à la tuerie d’Oslo.

Qu’ils soient islamistes, extrêmiste de droite ou de gauche, ils sont donc sous haute surveillance en Allemagne. Mais selon un bloggueur britannique d’extrême-droite, il ne faut pas tout confondre.

“Je ne mettrai pas l’action de Breivik dans la même équation que l’anti-djihad ou l’anti-immigration” dit Paul Ray. “Car on ne peut pas fermer les yeux sur ce qu’il a fait et utiliser ça pour servir d’autres idées ou visées politiques”.

Dans son manifeste de 1500 pages, Anders Breivik dit avoir eu des contacts avec l’Ordre des Templiers. Il s’agit d’un groupe anglais anti-musulmans dont fait partie le bloggueur Paul Ray. Ce dernier s’est cependant récemment défendu de connaître Anders Breivik et a condamné les attaques en Norvège.