DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

GB : feu vert judiciaire pour les vétérans malades des essais nucléaires

Vous lisez:

GB : feu vert judiciaire pour les vétérans malades des essais nucléaires

Taille du texte Aa Aa

Mieux vaut tard que jamais. Plus de 50 ans après les essais nucléaires britanniques en Australie et dans l’Océan pacifique, plus de 1000 vétérans peuvent désormais demander réparation. A Londres, la Cour suprême leur a donné le feu vert ce jeudi.

La Grande-Bretagne avait mené ces tests entre 1952 et 1958. Des vétérans ont eu des cancers, des problèmes de peau ou de fertilité. Plus de 3 d’entre eux meurent chaque mois, selon l’avocat qui défend les victimes, Neil Sampson.

“La décision de la Cour est un pas en avant considérable dans la lutte des vétérans pour la justice, mais ce n’est en aucun cas le bout de la route. Nous saluons cette décision et nous espérons que nous pourrons avoir une audience très rapidement mais malheureusement il faudra peut-être bien un an encore avant que la Cour suprême ne soit capable d’avoir une audience complète sur ce sujet.”

David Harman, un vétéran, déplore l’attitude des autorités. “Je pense qu’il faudrait se demander si ceux qui prennent des décisions iraient sur cette île comme nous l’avons fait ou enverraient leurs enfants? Ils ne le feraient pas n’est-ce pas?”

Des essais nucléaires ont été menés sur l‘île Christmas dans le Pacifique. La France a effectué elle-aussi des tests controversés: notamment 193 essais atmosphériques et souterrains en Polynésie entre 1966 et 1996.

Avec Reuters