DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Premier ministre chinois à Wenzhou sur les lieux de la catastrophe

Vous lisez:

Le Premier ministre chinois à Wenzhou sur les lieux de la catastrophe

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre chinois s’est rendu sur les lieux du récent accident de train qui a fait 39 morts et près de 200 blessés. Il a rencontré les familles des victimes, cinq jours après la catastrophe Son état de santé ne lui aurait pas permis de s’y rendre avant. C’est en tous cas la version officielle. Il a promis qu’une enquête serait ouverte. Une enquête “transparente”.

«Si l’enquête révèle des comportements corrompus, ces cas seront pris très au sérieux et les responsables seront punis selon les lois en vigueur. C’est la meilleure réponse et la plus responsable que nous pouvons avoir pour ceux qui ont perdu la vie dans cet accident”, a dit Wen Jiabao.

Il fallait bien calmer une opinion publique très remontée. Les autorités ont été plus que critiquées pour leur communication, notamment sur les causes de l’accident. Les familles des victimes demandent des comptes.

“Nous voulons demander au gouvernement quelle est la cause de l’accident? C’est notre première question. La deuxième concerne les efforts de secours. Ont-ils tout tenter pour sauver des vies? Troisième question, elle porte sur notre indemnisation. 99% d’entre nous sont encore insatisfaits. Rien ne nous satisfait”, s‘énerve un proche d’une victime.

La collision de Wenzhou est la pire qu’ait connu la Chine depuis 2008. Depuis, le gouvernement chinois a demandé une révision urgente de la sécurité de son réseau ferré.