DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les réfugiés ivoiriens ont peur de rentrer chez eux

Vous lisez:

Les réfugiés ivoiriens ont peur de rentrer chez eux

Taille du texte Aa Aa

Un climat de peur en Côte d’Ivoire, et des milliers de réfugiés empêchés de rentrer chez eux par peur de représailles… C’est ce que dénonce Amnesty International.
 
Lors de la guerre civile de quelques mois qui avait suivi l‘élection présidentielle de novembre 2010, les forces et milices loyales aux deux camps avaient été accusées d’exactions très graves. Plus d’un demi-million de personnes avaient fui la Côte d’Ivoire.
 
Alassane Ouattara se veut pourtant rassurant :
 
“Je voudrais dire de façon forte que nous voulons l‘état de droit en Côte d’Ivoire. Nous voulons protéger les citoyens, toute la population. Nous voulons respecter les droits de l’homme.”
 
Mais aujourd’hui les anciens partisans de Laurent Gbagbo ont peur de rentrer chez eux et restent réfugiés das les pays voisins, Guinée, Libéria et Ghana.
 
Amnesty International pointe notamment du doigt les FCRI, l’armée de Ouattara, et une milice soutenue par l‘État composée de Dozos, qui sont des chasseurs traditionnels. Amnesty demande leur démantèlement.