DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Terrorisme : les Européens cherchent la parade, sans faire de fausses promesses

Vous lisez:

Terrorisme : les Européens cherchent la parade, sans faire de fausses promesses

Taille du texte Aa Aa

Six jours après le carnage norvégien, le contre-terrorisme européen reste groggy. Les experts des 27 ont reçu à Bruxelles leurs collègues norvégiens pour réfléchir aux moyens d‘éviter qu’un tel scénario ne se répète. Mais ils ont prévenu qu’il ne fallait pas attendre de solution miracle. Pour l’analyste Shada Islam, un recadrage s’impose :

“ Il y a dans tous nos pays des opinions d’extrême-droite. Nous devons y faire face et produire des contre-projets. Je pense qu’il y a peut-être une chose sur laquelle en Europe nous avons eu une vision un peu trop courte : c’est le fait qu’après les attentats du 11 septembre, nous nous soyons totalement focalisés sur Al-Qaeda et ses dérivés. Nous guettions le terrorisme islamiste. “

Réponse de Tim Jones, bras droit du monsieur anti-terrorisme de l’Union : la radicalisation, quelle qu’elle soit, suit le même cheminement :

“ Les processus sont les mêmes indépendamment de l’idéologie à laquelle adhèrent les terroristes. La question n’est pas simplement de se concentrer sur telle forme de terrorisme ou telle autre. Car il y a énormément de similitudes entre elles. “

Comprendre et combattre la radicalisation, ce sera l’objectif d’un réseau d’experts à travers l’Europe qui sera lancé dès septembre, en renfort à celui d’Europol. L’Union européenne veut aussi redoubler de vigilance sur internet et limiter la vente de produits chimiques et fertilisants pouvant servir à la fabrication d’explosifs.

En clair, pas d’effets d’annonce, pas de promesses impossibles à tenir. Pour les experts européens, l’essentiel aujourd’hui, c’est de tirer les leçons du drame norvégien, qui nous a brutalement rappelé que le terrorisme n’a pas qu’un seul visage. “